Logan's run

Logan's run

Détails de l'affiche / © 1976-2020 - Metro–Goldwyn–Mayer * United Artists - Tous droits réservés.

Logan's Run (L'Âge de cristal), sorti sur les écrans américains en juin 1976, est un chef-d’œuvre de la science-fiction des années 70. C'est une production caractéristique de cette décennie, notamment dans la façon de représenter l'avenir, les aspirations et les craintes qu'il engendre... et continue d'engendrer. Réalisé par Michael Anderson, avec Michael York, Jenny Agutter et Peter Ustinov, ce film offre quelques belles scènes particulièrement stylisées.
Outre le sujet traité qui reste intemporel, les héros sont attachants. L'intrigue sans être édifiante, trouve un écho certain, encore aujourd'hui (culte de la jeunesse, exclusion sociale, obsession du contrôle et société fascisante). On se laisse prendre facilement par la coupe seventies de Michael York, hédoniste, inconséquent parce qu'ignorant. On se laisse aussi séduire par les ralentis savamment concoctés et légèrement psychédéliques dans l'un des passages les plus "sensuels" pour ne pas dire orgiaques du film. Peter Ustinov, l'ermite aux chats, ne campe pas là son meilleur personnage, mais il sait communiquer une tendresse réconfortante, qui tranche avec la cruelle naïveté des disciples du Carrousel et de ses sacrifices, les habitants des cités bulles du 23ème siècle.

Suite réservée à nos abonné(e)s


Imprimer   E-mail